Maison Charlotte, 7/2020

Maison Charlotte – refuge pour femmes et enfants réfugiés / Athènes

La Maison Charlotte est un projet de coopération entre Just Human et Safe Place International (SPI). Le SPI met à disposition un appartement de 3 pièces à Athènes comme espace de vie pour les femmes et les enfants.
just human finance un travailleur social avec un emploi à temps partiel et prend en charge les frais d’entretien de 90 € par mois et par personne (nourriture, frais supplémentaires, soins médicaux, etc.) à l’aide de parrainages.

La Maison Charlotte offre de la place pour 10 personnes (par exemple 5 femmes avec un enfant chacune). L’offre de logement porte le nom de la femme qui a contribué à la création de ce projet en mai 2020 en envoyant un message à Just Human. Elle était enceinte de six mois à l’époque, vivait dans la rue et demandait un soutien d’urgence.

Quelles femmes trouvent refuge à la Maison Charlotte ?

Il existe une liste d’attente pour les femmes réfugiées qui ont besoin d’une aide particulière pour faire face à la violence qu’elles ont subie et pour vivre sous protection avec leurs enfants. Il est frappant de constater qu’un tiers des femmes ayant des enfants dans les foyers du SPI sont lesbiennes. Les femmes lesbiennes sont persécutées dans de nombreux pays et sont exposées à une violence sexuelle massive. Le SPI soutient les femmes et les enfants ainsi que les réfugiés LSBTTIQ et de nombreux réfugiés LSBTTIQ le savent. La Maison Charlotte accueillera des femmes et des enfants issus de différentes cultures et apportant avec eux un large éventail d’expériences et de compétences.

La Maison Charlotte a ouvert ses portes

Charlotte a déjà pu emménager dans la Maison Charlotte à la mi-juin. Depuis fin juin, Flora travaille pour Just Human à Athènes et, après un court stage, elle a pris en charge les femmes et les enfants de la Maison Charlotte. Début juillet, une femme qui avait fui avec son petit fils et deux autres femmes a emménagé et fin juillet, trois autres femmes ont emménagé, dont une avec une petite fille. Au total, sept femmes et deux enfants vivent désormais à la Maison Charlotte. La dixième place est réservée au bébé de Charlotte, qui doit naître en août.

Les femmes qui vivent à la Maison Charlotte ont dû fuir le Pakistan, l’Afghanistan, la RD Congo, l’Erythrée ou le Cameroun. Deux de ces femmes ont été persécutées dans leur pays d’origine parce qu’elles aiment les femmes.

Pendant leur fuite, toutes les femmes ont subi de nouvelles violences, ont été emprisonnées, ont fait chavirer leur bateau, ont perdu des parents et des amis. Presque tous vivaient alors en Moria, l’un des enfants y est né.

Flora nous dit que les femmes de la Maison Charlotte sont indescriptiblement heureuses et soulagées. L’employé, financé par Just Human, fait partie de l’équipe SPI et peut participer aux réunions d’équipe et aux sessions de formation. De plus, Just Human lui offre un coaching hebdomadaire et une formation continue sur le stress, les traumatismes et l’autogestion de la santé.

Sans soutien, cela ne fonctionne pas !

Offrir une protection aux enfants et aux femmes de la Maison Charlotte et les aider à se soigner et à construire leur avenir représente un coût de 1 500 € par mois pour un être humain. Pour les femmes, cela signifie le bonheur et un grand soulagement.

Pour pouvoir financer cela, nous sommes dépendants de parrainages supplémentaires. Nous serions reconnaissants de pouvoir bénéficier de parrainages pour l’entretien afin de garantir les frais mensuels pour une femme ou un enfant chacun, c’est-à-dire par personne :
un parrainage d’entretien mensuel de 90 € ou
trois parrainages d’entretien mensuels d’un montant de 30 €.

En outre, nous avons besoin d’urgence de parrainages de soins pour financer l’assistante sociale à temps partiel avec 10 heures par semaine pour un travailleur social, c’est-à-dire :
5 x parrainages de soins de 120 € par mois ou
12 x parrainage de soins à 50 € par mois ou
30 x parrainage de la garde d’enfants à 20 € par mois.

 

Maison Charlotte, 7/2020

Maison Charlotte – refuge pour femmes et enfants réfugiés / Athènes

La Maison Charlotte est un projet de coopération entre Just Human et Safe Place International (SPI). Le SPI met à disposition un appartement de 3 pièces à Athènes comme espace de vie pour les femmes et les enfants.
just human finance un travailleur social avec un emploi à temps partiel et prend en charge les frais d’entretien de 90 € par mois et par personne (nourriture, frais supplémentaires, soins médicaux, etc.) à l’aide de parrainages.

La Maison Charlotte offre de la place pour 10 personnes (par exemple 5 femmes avec un enfant chacune). L’offre de logement porte le nom de la femme qui a contribué à la création de ce projet en mai 2020 en envoyant un message à Just Human. Elle était enceinte de six mois à l’époque, vivait dans la rue et demandait un soutien d’urgence.

Quelles femmes trouvent refuge à la Maison Charlotte ?

Il existe une liste d’attente pour les femmes réfugiées qui ont besoin d’une aide particulière pour faire face à la violence qu’elles ont subie et pour vivre sous protection avec leurs enfants. Il est frappant de constater qu’un tiers des femmes ayant des enfants dans les foyers du SPI sont lesbiennes. Les femmes lesbiennes sont persécutées dans de nombreux pays et sont exposées à une violence sexuelle massive. Le SPI soutient les femmes et les enfants ainsi que les réfugiés LSBTTIQ et de nombreux réfugiés LSBTTIQ le savent. La Maison Charlotte accueillera des femmes et des enfants issus de différentes cultures et apportant avec eux un large éventail d’expériences et de compétences.

La Maison Charlotte a ouvert ses portes

Charlotte a déjà pu emménager dans la Maison Charlotte à la mi-juin. Depuis fin juin, Flora travaille pour Just Human à Athènes et, après un court stage, elle a pris en charge les femmes et les enfants de la Maison Charlotte. Début juillet, une femme en fuite avec son petit fils et deux autres femmes ont emménagé. Flora nous dit que les femmes sont indescriptiblement heureuses et soulagées. Dans les semaines à venir, de plus en plus de femmes et d’enfants trouveront refuge à la Maison Charlotte.

Le membre du personnel financé par Just Human fait partie de l’équipe SPI et peut participer aux réunions d’équipe et aux sessions de formation. De plus, Just Human lui offre un coaching hebdomadaire et une formation continue sur le stress, les traumatismes et l’autogestion de la santé.

Sans soutien, cela ne fonctionne pas !

Pour réaliser ce projet, nous sommes dépendants de parrainages :
Nous serions reconnaissants de pouvoir bénéficier de parrainages pour l’entretien afin de garantir les frais mensuels pour une femme ou un enfant chacun, c’est-à-dire par personne :
un parrainage d’entretien mensuel de 90 € ou
trois parrainages d’entretien mensuels d’un montant de 30 €.

En outre, nous avons besoin d’urgence de parrainages de soins pour financer l’assistante sociale à temps partiel avec 10 heures par semaine pour un travailleur social, c’est-à-dire :
5 x parrainages de soins de 120 € par mois ou
12 x parrainage de soins à 50 € par mois ou
30 x parrainage de la garde d’enfants à 20 € par mois.