Nouvelles

just human

Nos principes

  • Toute personne a le droit de vivre sans abus ni persécution.
  • Toute personne a droit à l’alimentation, au logement, à l’éducation, au travail, à la sécurité juridique et à l’assistance sanitaire.
  • Toute personne a le droit d’aimer et de cultiver de bonnes relations avec d’autres personnes.

Afin de réaliser ces droits, Just Human soutient les personnes dans tous les pays qui souffrent de la guerre, de la violence, de la persécution politique ou personnelle, de l’exploitation, de raisons structurelles de fuite ou de difficultés économiques. Le soutien est possible dans toutes les phases de la persécution ou de la fuite, dans leur pays d’origine, pendant la fuite ou dans leurs pays d’asile. Notre objectif est d’aider les personnes à mener une vie en toute sécurité et indépendance.

L’un des principaux axes de notre travail consiste à soutenir les femmes et les jeunes filles, les lesbiennes, les gays, les bisexuels, les transsexuels et les intersexuels dont les droits ont été violés.

Afin d’aider les gens à vivre en sécurité, nous nous engageons également à éliminer les raisons de la fuite. Nous luttons contre les trafics d’armes et le changement climatique et soutenons le développement de structures et d’une administration démocratiques.

Notre rêve est de construire une Maison de la paix ou d’acquérir un ou plusieurs bâtiments appropriés. Nous souhaitons créer des salles à des fins éducatives et aider les réfugiés à trouver du travail, assurer une formation de sensibilisation et un travail de collaboration pour atteindre les objectifs de justice humaine. La Maison de la paix offrira un refuge pour l’éducation, la recherche, le conseil, les échanges personnels et constituera un lieu de rencontre pour les réfugiés. Parallèlement, cette maison offrira un espace de détente et permettra aux réfugiés de reprendre des forces.

Les gens ne choisissent pas leur lieu de naissance. Les conséquences qui en résultent pour chaque individu, peuvent être la richesse ou la pauvreté, la démocratie ou une dictature. Nous considérons ces résultats comme une coïncidence, tout comme les zones de démarcation et l’isolement entre les pays et les cultures.