Femmes et enfants fugitifs sur Lesbos / Lavrio

Jonathan et James vivent dans le camp de Moria et viennent de faire un rapport humain sur la situation actuelle. Et nous leur avons demandé de l’aide : Dans un premier temps, ils ont examiné de quelles filles mineures non accompagnées et de quelles femmes ayant des enfants en particulier ont besoin dans leur région. Ils ont demandé aux femmes et aux jeunes filles non accompagnées ce dont elles avaient besoin de toute urgence. Avec une lettre de Just Human, ils ont été autorisés à quitter le camp et à récupérer l’argent transféré par Just Human. Ils ont acheté de la nourriture et des articles sanitaires, les ont apportés au camp et les y ont distribués. Jonathan et James ont également reçu un soutien. Nous leur sommes très reconnaissants pour leur aide et aussi pour les photos qu’ils ont prises pendant l’action. Entre-temps, ces achats ont eu lieu à plusieurs reprises. L’homme sera averti lorsque la nourriture deviendra trop rare pour pouvoir subvenir à ses besoins.

En outre, Just Human soutient les femmes individuelles avec enfants en Moria, qui s’adressent à nous en cas de besoin particulier, également très directement. En plus de la nourriture, les femmes peuvent souvent acheter des vêtements, une paire de chaussures et du matériel d’apprentissage qu’une fille voulait absolument.

D’autres femmes et enfants réfugiés qui vivent dans des refuges à Lesbos et à Lavrio ou qui peuvent être atteints à partir de là sont soutenus par just human depuis novembre 2019. Les enfants et les femmes reçoivent une aide individuelle pour l’habillement, l’éducation, etc. et pour la transition vers une vie indépendante après la fin de la procédure d’asile.

Pour ce soutien, nous vous demandons de bien vouloir faire des dons réguliers dans le cadre de l’objectif “Lesbos – Femmes et enfants”.

 


Informations tirées du bulletin d’information 11/2019

Aide aux femmes et à leurs enfants sur Lesbos

L’amour, les humains,

Dans le dernier bulletin d’information, nous avons rendu compte de notre visite à notre organisation partenaire Safe Place International à Athènes. Le SPI soutient les réfugiés LSBTTIQ et les femmes réfugiées ayant des enfants, par exemple en fournissant des abris sûrs et des conseils à Athènes et à Lesbos. Cet engagement est complété par une aide humaine lorsqu’une aide supplémentaire est nécessaire.
Nous avons maintenant reçu une demande urgente de Chloé. Elle dirige une maison sur Lesbos qui offre une protection à 21 femmes et enfants réfugiés. Pour se préparer à l’hiver, elle demande instamment une aide : 30 € permettent de payer une veste d’enfant ou des chaussures d’enfant chaudes, avec 60 €, un enfant peut être préparé pour l’hiver, 100 € permettent à une des femmes d’obtenir une veste d’hiver et des chaussures résistantes à l’hiver. Nous vous demandons de bien vouloir faire des dons ! Chaque contribution est utile et sera transmise immédiatement.

Sécurité et accès aux soins médicaux

Chloé nous a également parlé des changements dans les procédures d’asile sur Lesbos. Les fugitifs classés comme particulièrement vulnérables – par exemple les femmes enceintes sans famille ou les femmes avec enfants – doivent se rendre sur le continent pour y être entendus. Cela pose problème car même sur le continent, il n’y a pas assez de logements disponibles pour les réfugiés. Les femmes enceintes et célibataires avec des enfants en bas âge sont donc emmenées dans des camps avec peu d’infrastructures, loin des hôpitaux et autres installations nécessaires.
Notre organisation partenaire est donc en train de créer une nouvelle maison près d’Athènes pour les mères célibataires et les femmes enceintes qui doivent se rendre sur le continent pour leur entretien d’asile mais n’y ont pas de logement sûr. Chloé écrit : “Avec cet abri supplémentaire, nous pouvons répondre aux changements de politique et aux besoins des bénéficiaires et assurer un soutien continu et significatif”.

Depuis février 2020, la maison de Lavrio accueille des femmes et des enfants. Les dons de serviettes, de literie, de matériel pour bébés, de vaisselle et d’autres équipements nécessaires sont toujours les bienvenus.

Aide aux personnes en fuite

just human soutient les personnes qui doivent ou ont dû fuir la guerre, la violence, les persécutions politiques ou personnelles, l’exploitation ou les difficultés économiques. Le but de notre soutien est de faire en sorte que tout le monde puisse vivre en sécurité. Cela inclut la possibilité de satisfaire les besoins fondamentaux, de maintenir le contact avec la famille et les amis* ainsi que l’accès aux soins de santé, au soutien psychosocial, à l’école, à la formation et aux possibilités d’emploi. À cette fin, nous apportons un soutien, par exemple, pour obtenir un lieu de vie sûr, pour gagner sa vie pendant la phase de persécution ou de fuite, pour organiser et/ou financer des conseils juridiques, une assistance sanitaire et psychosociale. Un soutien peut également être apporté aux mesures en faveur de la formation scolaire ou professionnelle et de l’indépendance professionnelle.

Un soutien est apporté aux personnes en guerre et dans les régions en crise, en fuite et dans les pays de refuge, ainsi qu’aux projets qui promeuvent les objectifs d’une humanité juste.